Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog d'Émy

"Wasabi" de Gérard Krawczyk

26 Avril 2009, 15:45pm

Publié par Émy

Bonjour !

Comme promis hier, voici ma chronique cinéma du jour. Aujourd'hui ce sera un film français qui aurait dû m'intéresser et même me tenir un peu à cœur puisqu'il se passe en grande partie au Japon. Aujourd'hui donc, je vais vous parler de « Wasabi ».


Affiche Wasabi

"un film de G Rard Krawczyk... C'était des bons à l'impression !"


« Wasabi »

Production : Luc Besson (producteur) ; Shohei Kotaki ; Kanjiro Sakura (producteurs exécutifs)
Réalisateur : Gérard Krawczyk
Éditeur : EuropaCorp
Scénario : Luc Besson (ah...)
Pays : France
Date de sortie : 31 Octobre 2001 (France)
Genre : Action | Comédie
Durée : 1h35min.
Avec : Jean Reno, Michel Muller, Ryoko Hirosue, Carole Bouquet, Ludovic Berthillot, Yan Epstein, Michel Scourneau, Véronique Balme, Christian Sinniger …

AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH !!

Résumé :

« Flic solitaire au grand coeur mais aux méthodes parfois musclées, l'inspecteur Hubert se retrouve en vacances forcées après avoir rossé le fils du préfet. Un jour, il reçoit le coup de fil d'un notaire qui lui annonce que Miko, la femme de sa vie disparue vingt ans auparavant, vient de mourir dans d'étranges circonstances. Seul légataire testamentaire, Hubert débarque au Japon, accueilli par son ancien équipier, pour découvrir ce dont il a hérité... »



L’histoire :

Le scénario est de Luc Besson. Je pense que cette simple évocation suffit… En gros, c’est on ne peut plus basique : Un père qui retrouve -en même temps qu’il découvre- la fille qu’il a eue avec une femme perdue de vue dix-neuf années auparavant, et qui se retrouve aux prises avec de dangereux (pléonasme) yakuzas, dont on ne sait qui ils sont que tard dans le récit.
À part ça, ben… rien ; rien de bien original et de bien transcendant en fait.

 

Mon avis :

Pour tout dire, j’ai un peu grimacé quand j’ai vu les noms du producteur ainsi que celui du réalisateur, responsables de la série des Taxi, entre autres films que je ne regarderai pour rien au monde, même si l’on me payait cher ! J’ai aussi un peu tiqué quand j’ai vu l’acteur secondaire : En effet, je ne supporte pas Michel Muller ! Alors voir sa tête en gros plan, même pendant 30 secondes, ça m'a rendue malade. D’ailleurs, si l’on ne m’avait pas incitée à regarder ce film, je ne l’aurais pas visionné de mon propre chef. Je pense que je peux remercier Gaëtan de me l’avoir procuré.

Malgré ses 90 minutes « seulement », j’ai dû regarder ce film en deux fois tant j’ai eu l’impression qu’il était long. Tout ça pour dire que je me suis un peu ennuyée, même s’il y a quelques scènes assez drôles.

Un des aspects qui m’a le plus gênée dans ce film est le fait que l’on ne sait pas avant la fin qui sont ces mystérieux hommes en noir qui poursuivent la jeune et pas jolie Miko partout où elle se rend. Même si l’on devine qu’il s’agit de yakuzas et que l’on a compris ce qu’ils veulent, j’étais quand même déçue de constater qu’il n’y avait aucun rebondissement, rien de surprenant ; j’ai vainement espéré qu’il se passe quelque chose qui pourrait nous prendre à contre-pied ou qui pourrait justifier ce pseudo-mystère sur ces personnes discrètes comme des éléphants dans un magasin de porcelaine mais que personne ne remarque quand même. Ce manque d’audace m’a profondément agacée. Ce n’était rien qu’une caricature de base du yakuza vue et revue.

En plus, j’ai eu la sensation qu’il ne se passait rien ! Rien d’intéressant en tout cas. Pour moi, le film n’a vraiment démarré qu’aux environs de la 65ème minute. Sur 90 minutes de film, ça fait une longue attente ! Je commence à avoir l’impression de refaire la critique de « Twilight » Mais je vous rassure, je n’ai pas trouvé « Wasabi » aussi horrible et catastrophique malgré tout ; je l’ai juste trouvé assez mauvais.

Ce qui rattrape ce film par rapport à « Twilight », c’est quand même que la plupart les acteurs sont, dans l’ensemble,  crédibles ; même Jean Reno avec ses expressions étranges. Son rôle ne fait pas dans la finesse, alors on lui pardonnera si son jeu d’acteur non plus ne l'est pas… En revanche, les acteurs de « Twilight » n’avaient probablement jamais entendu parler de « jeu d’acteurs » auparavant. Ils n'avaient même pas l'air de croire eux-même à ce qu'ils faisaient ! Bon, j’arrête avec cette bouse de « Twilight » et reviens à « Wasabi ».

En fait, je n’aime pas tellement les films d’actions, mais j’ai justement trouvé que celui-ci en manquait quand même pas mal. Pareil pour l’aspect « comédie » du film : j’avais fini par oublié que c’en était une…

Pour tout dire, je suis d’accord -au mot près- avec *cette critique*

Pas tellement d’action, pas très drôle : on peut dire que le film est passé à côté de ses prétentions/intentions, malgré quelques moments qui peuvent arracher un sourire voire un petit rire.

Commenter cet article