Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog d'Émy

« Jeux d'enfants » à la con.

17 Octobre 2008, 22:05pm

Publié par Émy

Bonsoir !

[ Petite parenthèse d'entrée de jeu ]

Juste une question comme ça : Suis-je la seule à trouver cette pub absolument immonde ?




[ Fin de la parenthèse ]

~ Sans transition ~

Evénement ! Et oui ! Aujourd'hui, c'est ma première critique d'un film français ! Il s'agit de « Jeux d'enfants ». Film sorti en 2003 (le lendemain de mon anniversaire, pour l'info inutile), réalisé par Yann Samuell, et avec Guillaume Canet et Marion « Piaf » Cotillard. J'ai vu ce film il y a quelques mois chez une amie. Et voici donc ma critique.

Synopsis :

 

« Une vie entière pour se dire « je t'aime ». 80 ans pour démarrer une histoire d'amour. Et tout ça à cause d'un jeu. Ou peut-être grâce à un jeu.
Sophie et Julien ont défini les règles du jeu. Ils en sont, pour le restant de leurs vies, les arbitres et souvent les victimes. « Cap ou pas cap ? » « Cap ! Bien sûr ! » Ils sont cap de tout : du meilleur comme du pire. Bafouer tous les tabous, défier tous les interdits, braver toutes les autorités, rire, se faire mal. Cap de tout !? sauf, peut-être de s'avouer qu'ils s'aiment.
Ce jeu commence avec un pari innocent : un pari afin d'oublier que Maman est gravement malade, afin d'oublier quand toute la classe te traite de sale polak. Et quelques paris plus tard, le jeu devient ce qu'il y a de
plus beau, de plus fort dans la vie des deux enfants.
Ils jouent, ils s'aiment ? Le jeu, l'amour ? L'amour, le jeu : finalement c'est tellement plus simple d'être ami.
Et ainsi la vie passe, le jeu reste, de plus en plus intense, comme la passion. Et chaque fois qu'ils se répondent « Cap ! », ils se disent « Je t'aime plus que ma propre vie ». « Plus que ma propre vie ? » « Cap ! » »



L'Histoire :


Cela fait quelques mois que j’ai vu ce film. il est donc possible qu’y ait quelques inexactitudes. Comme il est si clairement dit dans le synopsis, nous suivons la vie de Sophie et de Julien, de leur enfance à l’âge adulte, et encore, « adultes », c’est très vite dit !
Leur relation est basée de façon presque exclusive sur un jeu « Cap ou pas cap ». Nous voyons en début de métrage pourquoi et comment ce jeu s’est installé dans l’esprit perturbé des deux enfants à l’amitié on ne peut plus ambiguë, ainsi que les conséquences que cela implique.

Puis vient le temps de l’adolescence, du bac et de la première séparation. Des non-dits, un jeu qui tourne mal, et voilà nos deux héros fâchés pour des années, avant les émouvantes retrouvailles. Enfin… Ce qui aurait dû être d’émouvantes retrouvailles mais qui sont au fait une terrible et cruelle vengeance, dont je n’ai absolument pas retenu l’objet.
Les voici donc entrés dans l’âge adulte, du moins physiquement. De jeu stupide en jeu stupide, ils se retrouvent dans des situations de plus en plus improbables, et parfois même, dangereuses.
Et là, c’est le drame !

Dix longues années sans se voir. Dix longues années où chacun a fait sa vie l’un sans l’autre ; physiquement toujours, cela va sans dire ! Ils finissent par se retrouver (encore !) et encore jouer à ce jeu toujours plus dangereux, toujours de façon irréfléchie, et ce jusqu’au fin final, assez incompréhensible, à mon sens.

Mon avis :


J’ai dit dans mon article précédent que ce film m’avait grandement déçue. Tout comme Casshern, le scénario m’avait attirée. Quoique pour Casshern, c’est plus le côté visuel qui m’avait tapé à l’œil. Cette fois, cependant, le film ne trouve vraiment aucune grâce à mes yeux. Je trouve les dialogues creux, insipide, parfois pédants et souvent hautement tarte ! Comme pas mal de films français, en somme...
Heureusement que le jeu d’acteur, à défaut du jeu dont est sujet le film, est bon, parce que je ne vois rien d’autre à garder. Je croyais ce film bien plus subtil, il tombe hélas dans le ridicule et le vulgaire, en tout cas, à mon goût. En fait, le problème principal vient du fait que les protagonistes m’ont énervés. Cette espèce de « complexe de Peter Pan » ultra malsain était lourd.
Pour terminer j’aimerai sincèrement que quelqu’un qui a aimé ce film m’explique clairement pourquoi, parce que là, j’ai vraiment, mais alors vraiment beaucoup de mal à comprendre comment c’est possible. Je crois que c’est évident pour tout le monde que je l’ai détesté, donc ma note ne choquera personne.


Un petit point positif pour Marion Cottillard, je n’ai jamais aimé Guillaume Canet en tant qu’acteur. D’ailleurs, je n’aime pas non plus sa tête !


Commenter cet article

Milie 21/10/2008 18:41

Je rejoins un peu ton avis. Je n'ai pas aimé ce film. Tout le monde (en particuliers les filles comme c'est bizarre) autour de moi me disait qu'il était génial... Alors je l'ai loué. -_- mon dieu quel ennui. J'adore les films romantiques les films cucul mais là je ne saurais dire pourquoi mais j'ai pas réussi à m'accrocher aux personnages ni même a leur histoire.
Ce n'est pas encore ce film qui me réconciliera avec le cinéma français :/

Qifen 19/10/2008 10:46

Le but n'est pas de me faire plaisir hein ^^
Mais de TE faire plaisir. :P
On n'est pas obligé d'avoir les mêmes goûts sous prétexte qu'on se connaît.
Goûts différents ou pas, là n'est pas la question à la limite, l'essentiel, selon moi, étant d'argumenter et justifier ses préférences, c'est comme ça qu'on apprend de l'autre et de soi : échanger. :-)

NeoOoeN 19/10/2008 01:20

J'ai vu ce film à la télévision, il y a quelques années je crois...et il ne m'a vraiment pas marqué. Je me souviens de la scène finale complétement ridicule, ainsi qu'un jeu d'acteur vraiment pas terrible. Sinon....rien. Le vide.

Émy 19/10/2008 01:24


"Le vide" ! Voilà qui colle bien à ce film !


Qifen 18/10/2008 13:10

Tu l'as sans doute détesté à cause des conditions plus que mauvaises de visionnage de ce film. :$

Je l'ai bien aimé, pour plusieurs raisons et elles seraient trop longues à expliquer ici je crois (peut-être que ça fera l'objet d'une prochaine note, qui sait?)
Essentiellement, parce que je l'ai vu à un moment de ma vie où j'avais besoin de le voir, ça m'a fait comprendre que les sentiments, même avec l'absence et la distance, peuvent être sincères et toujours être aussi forts. Ca m'a fait aussi comprendre qu'il faut savoir être patient en amour, mais surtout, j'ai davantage pris conscience des erreurs que j'avais commises dans ma précédente relation qui était déraisonnée, pour ne pas dire irraisonnée. L'amour n'excuse pas tout et quand bien même on aime, il faut toujours savoir garder les pieds sur terre.

Émy 18/10/2008 23:15


Rassure-toi, les conditions de visionnage n'ont en rien conditionné mon avis sur ce film. J'ai aimé des films que j'avais vu dans des condition encore moins favorable et d'autres que j'ai haï dans
des conditions de visionnage idéale à mon goût.
Cependant, si ça peut te faire plaisir, je regarderai ce film une seconde fois en étant en forme et au chaud pour voir si mon avis diffère. :)