Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog d'Émy

Casshern

15 Octobre 2008, 22:20pm

Publié par Émy

Bonsoir !

Encore une chronique cinéma aujourd'hui. Un film japonais, pour changer... Et toujours pour changer, une adaptation de manga ! Cette fois, cette adaptation, c'est le film Casshern, sorti en France en 2005, et actuellement en vente en DVD pour vraiment pas cher !

Synopsis

 

« Dans un futur apocalyptique, une expérience scientifique aboutit à la création d'êtres aux pouvoirs extraordinaires, immédiatement massacrés par des unités militaires. Seul un groupe très resteint survit. Les créatures humanoïdes décident de se venger de toute l'humanité à l'aide d'une armée de robots. Pour contrer leurs plans de destruction, le responsable de leur création accidentelle plonge le corps de son fils défunt dans la même solution liquide qui aboutit à la naissance de la race des mutants.
Revenu d'entre les morts, Tetsuya Azuma est le dernier espoir de l'humanité... »




L'histoire :


À l'époque de sa sortie, j'avais trouvé le scénario plus ou moins intéressant, mais ce n'est pourtant pas celà qui m'a poussé à regarder ce film. Pour tout dire, l'histoire est vraiment le gros point faible de cette production. Malgré un début assez sympa, le film sombre très vite dans le n'importe quoi le plus total ! C'est dommage...

Pour reprendre au début, le Japon a gagné une guerre de cinquante longues années qui leur permet de dominer l'Eurasie toute entière, mais cet État réunifié est déchiré par une guerre civile. C'est dans ce contexte de trouble politique qu'un scientifique, le Dr. Kotaro Azuma apprend la mort de son fils, Tetsuya, lors d'une bataille, et qu'un mystérieux orage met la touche finale à son expérience sur ce qui s'appelle « Néo-cellules ». Pour faire simple, les « néo-cellules » s'assimileraient aux « cellules-souches ». Le résultat de tout ceci est que des humains aux capacités surhumaines (mais qui craignent les balles...) sont crées.

Commençant à perdre la tête, le Dr. Azuma décide de ressusciter son fils en le baignant dans la solution ayant permis la création des êtres qui fûrent massacrés par les soldats. Celui-ci se voit cependant obligé de porter une armure spéciale pour survivre, son corps étant inadapté à l'énergie qu'il reçoit lors de cette résurrection.
Pendant ce temps, quelques « monstres de Frankenstein » (on va les nommer ainsi pour l'heure), fuient, emmenant avec eux la femme du Dr. Azuma, Midori. Ils finissent, après une longue route, qu'ils finissent par trouver ce qui sera leur refuge. Et là, c'est le drame !



À partir de là, le film part totalement en vrille ! Le « chef » des survivants part dans une diatribe contre la méchante humanité qui les crée pour les détruire, alors qu'il ne parlait pas y'a trois minutes... Trente secondes plus tard, les « Néo-Sapiens », ont trouvé un nom, des costumes, une armée d'un bon millier de robots et de quoi se faire des brushings et des colorations parfaites ! J'ai dit « pas crédible » ?...
J'arrête ici de raconter le film, il y a quand même des choses qui sont à découvrir. De toute façon, je n'ai plus très bien compris ce qui se passait après... Des combats, des effets spéciaux, une légende, et une fin encore moins claire qu'une nuit sans étoiles !

Mon avis :


Allez savoir pourquoi, ce film m'avait intéressé à sa sortie. On en avait même parlé sur France 2 ! Ils avaient parlé de Princesse Mononoké à sa sortie alors... je leur avait fait confiance ! Je n'aurai pas du...

Ce film est un beau gâchis.

Visuellement, je trouve ce film vraiment beau. D'ailleurs, la plus belle scène de combat du film est à peu près le seule chose qui soit vraiment à sauver dans Casshern. On sent bien le fait que c'est est tiré d'un manga sans que celà n'en devienne ridicule. En tout cas, c'est mon avis. Il y a aussi un truc qui m'a marqué même si c'est plus que secondaire, il y a un acteur dans ce film qui me fait trop penser à Gackt, à un point traumatisant ! Bref. Ce film fût pour moi LA déception de l'année, avec le film « Jeux d'Enfants », dont j'hésite à parler pour l'heure (ça changerai des adaptations live de manga me direz-vous).


Casting :


Yusuke Iseya                ...     Tetsuya Azuma / Casshern
Kumiko Aso                   ...     Luna Kozuki
Akira Terao                    ...     Dr. Kotaro Azuma
Kanako Higuchi            ...     Midori Azuma
Fumiyo Kohinata          ...     Dr. Kozuki
Hiroyuki Miyasako        ...     Akubon
Mayumi Sada                ...     Sagurê
Jun Kaname                  ...     Barashin
Hidetoshi Nishijima     ...     Lieutenant Colonel Kamijo
Mitsuhiro Oikawa          ...     Kaoru Naito
Susumu Terajima        ...     Sakamoto
Mayu Tsuruta                ...     Épouse de Burai
Ryô                                 ...     San Ikegami
Tetsuji Tamayama      ...     Sekiguchi
Youko Moriguchi         ...     Mère de Luna

Voici en cadeau la séquence en question :

Commenter cet article

sumie 17/10/2008 19:56

Donc un film à éviter ! oki.