Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog d'Émy

Cointreau n’en faut ! (Oui, je sais, c’est nul !)

10 Octobre 2008, 14:05pm

Publié par Émy

Bonjour !

La French Factory

Comme prévu, voici le récit de la soirée Wi-Filles, qui a eu lieu à la Galerie Nikki Diana Marquardt à la place des Vosges.

Arrivée un peu après l’heure de début (20h30), je suis surprise de voir des adolescentes. Je pensais que le public serait plus âgé. Ça qui me rassure : l’idée de n’être entourée que de trentenaires, voire de quarantenaire me plaisait moyennement.

À l’entrée, on nous distribue des petits coupons pour un tirage au sort qui permettra aux gagnantes de remporter différents prix offerts par les partenaires présents lors de la soirée. Et là, deuxième surprise : il n’y a vraiment pas grand monde ! De plus, il y a trois pauvres stands qui se battent en duel dans la galerie. Fort heureusement, il y a à manger ! Rien de bien original cependant : des petits fours aux œufs de lump, au jambon cru, au jambon tout court, au fromage, etc. Personnellement, je n’ai senti que le goût du pain. Il y avait aussi des mini sandwiches fait avec du pain brioché, mais dont j’ignore toujours le contenu !

Il y avait aussi à boire. On avait droit à un cocktail rose bonbon (au début de la soirée du moins) appelé « cointreaupolitain ». Mélange de Cointreau™, de citron et de canneberge (que l’on appelle « cranberry », c’est plus in, et surtout plus commercial…). L’avantage, qui est aussi le plus gros des inconvénients, c’est qu’on ne sent pas le (mauvais) goût de l’alcool. Ajoutez à ça le fait que ni Isa, ni moi n’avions fait de vrai repas avant de venir, et nous voilà avec la tête qui tourne !

À part ça, bah… Cette soirée n’avait vraiment rien de passionnant. La musique était sympa et pas trop envahissante, certaines choses présentées étaient jolies, bien que les stands étaient très « pauvres ». En gros, on avait fait le tour de tout ce qu’il y avait en cinq minutes à tout casser. Bon. Je vais en venir au fait, on s’est fait chier ! On n’attendait qu’une chose, que tirage au sort ait lieu pour pouvoir se casser après avoir bouffé un max et raflé les cadeaux, les bonbons, et les boites de biscuits ! En tout cas, c’était à peu près mon état d’esprit.

On a quand même eu droit à un peu d’animation quand nous avons été photographiées, dans un premier temps, puis filmées et interviewées en fin de soirée. J’espère que ça ne sera pas mis en ligne !
Malheureusement, le tirage au sort ne nous a pas été favorable, mais nous sommes tout de même reparties avec un assortiment de thés.


Pour finir, les mots de la soirée :
« - Qu’est-ce que vous faites là, à vous ennuyer assises ?
- Bah… C’est mieux que de s’ennuyer debout !
»

J’ai quand même le sens de la répartie quand je suis pompette !

Commenter cet article