Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog d'Émy

Conséquences nefastes

5 Avril 2015, 17:30pm

Publié par Émy

Une personne que je connais a écrit ceci :

Le rejet (le processus invisibilisé de fuite) de certains groupes de militants potentiels au sein de l'antispécisme, par contre, c'est en ce moment-même qu'il a lieu, parce que la principale image qui apparaît des manifs animalistes pour le grand public, c'est Fondation BB => Bardot => racisme => fuite de toutes les populations racisées.

Je tiens à dire que ce mec fait partie du problème que je tiens à dénoncer dans cet article. Hypocrisie quand tu nous tient…

Et je suis plus ou moins d'accord avec lui, même si c'est un peu plus nuancé que ça dans les faits (revoir ici ou ). Mais une fois que l'on a passé cette barrière – ou que l'on est passé au travers en la pensant plus petite qu'elle ne l'est comme ce fut mon cas – en devenant anti-spé en étant raciséE, on se se retrouve face à un problème bien plus grave parce que moins bien identifiable, bien plus pernicieux, sournois et diffus : le racisme, la misogynie, le validisme et même la lesbophobie et l'homophobie très répandus dans le milieu anti-spéciste (pour ne parler que de que j'ai vu, je doute que des horreurs telles que la transphobie n'existent pas avec un tel bagage).

Attention, je ne dis pas que le mouvement antispéciste est un repère de fachisant-es ! Ce que je veux dire, c'est que les remises en question des systèmes de dominations inter-humaines passent au-dessus de beaucoup plus de monde – pour dire le moins – que je l'imaginais. Et cette absence de remise en question peut prendre des formes violentes. Il y a des racistes, des misogynes, des lesbophobes, etc. mais il y a aussi des personnes qui sont « seulement » complaisantes voire complices de ces personnes par leur attitude, le fait même qu'elles ne voient pas le problème ou qu'elles refusent de le voir. Pire, certaines personnes prétendant lutter contre les systèmes oppressifs refusent parfois de voir à quel point le mouvement antispécisme est vérolé par ces oppressions qui se répètent.

En plus de cela, il y a encore et toujours ces personnes qui estiment que ce sont les personnes victimes de ces discriminations au sein même du mouvement antispéciste qui mettent ce dernier en danger (mais pas les réacs et les fachos, ils sont cools ces gens-là quand ils font semblant de s'occuper de la question animale pour gagner des voix !). C'est toujours de la faute des victimes n'est-ce pas ? Le fait d'exiger que les personnes blessées, humiliées, attaquées par des propos racistes, lesbophobes, transphobes, misogynes et j'en passe qu'elles se taisent pour laisser la cause animale (et les pourvoyeureuses de ces agressions) tranquille est plus que tout ce qui contribue à faire fuir les personnes touchées par ces discriminations au quotidien du mouvement anti-spéciste. Du coup, le mouvement anti-spé reste quasi-exclusivement blanc hétérocis de classe moyenne et valide et à mon avis exclusivement chrétien/athée en France.

Racisme subtil

Racisme subtil

La conséquence de tout ceci est que la dénonciation de tout propos ou acte problématique est ignoré, minimisé ou nié quand cette dénonciation ne provoque pas de réaction de défense qui peut être très violente dans certains cas, mettant les dominéEs concernéEs dans une position très difficile : elles subissent l'injonction à se taire sous peine de faire face à une violence qui peut croitre à mesure qu'elle continue à dénoncer les problèmes qu'elle souligne.

Commenter cet article